Les héros oubliés #26 - Underdog

Si Superman, Batman, Spider-Man et Hulk traversent les époques sans véritablement connaître la crise, tous les super héros n’ont pas cette chance. Certains n’ont droit à la postérité qu’un court instant, finissant immanquablement par disparaître de la scène. Comic Screen rend hommage dans cette rubrique à ces « portés disparus ».


A la suite d’une expérience de laboratoire, un chien recalé par la police se voit doté de super pouvoirs qu’il va employer pour protéger les citoyens de Capitol City d’un savant fou.

« Underdog » est un mot anglais qui désigne une personne sous-côtée, une personne quasi-certaine de perdre, sur laquelle on ne miserait pas. C’est donc l'opposé du favori.

Ce « héro oublié » est à l’origine un personnage de publicité télévisée qui a été imaginé en 1959 pour booster la consommation des céréales General Mills chez les enfants. Un cartoon de 124 épisodes lui a par la suite été consacré sur NBC. Ses aventures y ont été diffusées de 1964 à 1973 et ont même été transposées dans des comics entre 1972 et 1994 (chez Charlton, Gold Key, Spotlight et Harvey). Le film a quant à lui été projeté en 2007 dans les cinémas américains, mais pas en Europe où il a seulement été proposé en DVD et Blu-ray.

Bien que les studios Disney aient cherché à profiter de l’engouement pour les films de super héros, la fiction rejoint ici la réalité au vu de l’accueil très mitigé des critiques et du public. Contrairement aux Indestructibles sorti trois ans plus tôt, le succès ne fut pas au rendez-vous. C’est ce qui explique que le film n’ait pas été programmé en Europe et que les jeux vidéo prévus pour accompagner sa sortie aient été abandonnés.

Underdog n’en demeure pas moins un bon divertissement familial. D’abord, parce que l’on retrouve évidemment les attraits du cartoon : l’association des genres « Funny Animal » et « Superhero » (comme pour Mighty Mouse et plus récemment Krypto Le Superchien) et le renvoi à un imaginaire classique (Underdog et sa petite amie reporter évoquent Superman et Lois Lane ; tandis que le savant fou et son acolyte rappellent le Dr. Frankenstein et son fidèle assistant Igor). Ensuite, pour le choix des acteurs qui semblaient prédestinés pour interpréter leurs rôles (James Belushi est l’inspecteur de Chien de flic 1, 2 et 3 ; et Peter Dinklage, l’inquiétant scientifique Bolivar Trask dans X-Men : Days of Future Past).





Auteur : Superboy
Enregistrer un commentaire
Fourni par Blogger.